dimanche 25 juin 2017

Blackwood - l'Open the Box

Peu disponible sur le site actuellement, je vous propose néanmoins une vidéo présentant un Open ze Box de Blackwood, un jeu d'un ami, Philippe Tapimoket et édité par Runes Editions. Superbe jeu de cartes où, dans une sombre forêt, les joueurs envoient leurs marionnettes pour récupérer des composants pour fabriquer des potions. Les superbes illustrations collent très bien au thème du jeu que je vous recommande.


N'hésitez pas non plus à jeter un oeil dans le Ravage Jeu de plateau #3 bientôt disponible en kiosque et dans lequel je signe 3 articles.

vendredi 30 décembre 2016

[Review] 2016 les tops !

En cette fin d'année, les rituels sont de retours. Les téléfilms de Noël ont inondés les télévisions, suivis des inévitables bêtisiers à profusion. Le foie gras, les escargots, le saumon fumé, les huîtres et ces pauvres dindes sont sacrifiés sur l'autel de l’hystérique consommation de ce qui, sans ce capitalisme à outrance, ne serait que le solstice d'hiver.

A l'aube de 2017, tout le monde y va de son petit classement pour boucler l'année, entre le tube, le livre et le film. Et le jeu surtout, le jeu qui nous anime. Enfin si ce n'est pas votre cas, je me demande ce que vous faites là !

Tous les chroniqueurs mondano-ludiques donnent leurs avis à gauche et à droite, que rajouter de plus. Je n'ai pas vraiment de légitimité à donner mon avis...

Mais en fait si, je suis joueur ! 

Alors à mon tour de m'interroger sur les jeux qui m'ont donné du plaisir en 2016 !



Familial

Kingdomino (Blue Orange)

Ajouter une légende
Petit jeu léger du prolifique Bruno Cathala, Kingdomino est une réinterprétation intelligente du jeu de Domino. Les joueurs vont à tour de rôle récupérer des Dominos représentants des paysages différents et les positionner autour de leur château.
A la fin de la partie, on calcule le score de chaque joueur en multipliant toutes les tuiles adjacentes d'un même type par le nombre de couronnes sur ce paysage. Et c'est tout, simple, malin, rapide et on a qu'une envie, en refaire une !

Potion explosion (Edge)


Basé sur le principe de jeux vidéos comme bust a move ou Candy crush, Potion Explosion est un jeu familial ou les joueurs vont se transformer en alchimistes. Le jeu se présente sous la forme d'un distributeur rempli de billes.
A son tour, un joueur en prend une afin de réaliser des chaînes d'explosion, c'est à dire des billes de même couleur qui s'entrechoquent. Il récupère toutes les billes qui se sont touchées de la sorte pour les poser sur des tuiles potions, ou sur son étal d'alchimiste. Une fois terminées, ces fioles pourront être bues pour donner un effet de jeu unique et combinatoire. Un joli jeu, coloré et original.


Quadropolis (Days of Wonder)


Jeu léger de construction de ville, chaque joueur a devant soi un plateau individuel, quadrillé et numéroté, sur lequel il va construire sa ville. A son tour, chaque joueur va utiliser une flèche numérotée qu'il va placer sur le plateau central rempli de tuiles bâtiments. Cette flèche va lui permettre de récupérer une tuile bâtiment qu'il va ensuite poser, suivant des règles de poses simples, sur son propre plateau individuel. 

Sur un thème de Sim City, Quadropolis est plus un jeu de placement et d'optimisation de ses coups. Le matériel est chouette et le thermoformage permet une mise en place rapide, comme d'habitude chez cet Days of Wonder.



Coopératif


Freedom - le chemin de fer clandestin (Asynchron)


Sur un fond historique du XIXeme siècle, Freedom nous plonge dans la peau de passeur dont le but est de sauver des esclaves arrivant pas bateau, leur faire traverser les États-Unis et leur rendre la liberté au Canada. Ce jeu coopératif est très tendu, jouable de 1 à 4 joueurs en 2 modes de difficulté. 

Un jeu classique d'action où chaque joueur incarne un personnage avec des actions qui lui sont propres. Le travail d'édition est une vraie réussite avec un plateau et des cartes splendides, avec une esthétique de l'époque. Les règles ne sont pas trop compliquées, le thème omniprésent sans être dérangeant.


V-Commandos (Triton Noir / Morning)


J'en ai déjà parlé longuement dans un article précédent, V-Commandos est un jeu coopératif, de 1 à 4 joueurs et permettant de rejouer des opérations d'infiltrations durant la seconde guerre mondiale.

C'est un jeu à base de scénario, où chaque joueur active son commando sur un système classique de points d'actions. Bon jeu, très beau matériel, règles simples et claires, si vous aimez le thème, foncez !


Andor : Chada & Thorn (Iello)



Basé sur la licence du célèbre jeu d'illustrateur Michael Menzel, Chada & Thorn est un jeu pour 2 aventuriers. Le principe est simple. A son tour de jeu, chaque joueur va activer la première carte d'une des 3 piles qu'il a devant lui. Cela peut être des cartes bénéfiques (son personnage, un équipement, un allié) qui vont le faire progresser tout au long d'un chemin dessinés sur 4 plateaux de jeu. Cela peut aussi être des obstacles (ennemis, malédictions) qui vont le ralentir ou exiger l'aide de son compagnon de jeu.

Quatre aventures dans la boite de base, une rejouabilité correcte grâce aux cartes supplémentaires pour chaque scénario. Andor & Thorn permet même de jouer seul à l'aide du module solo disponible sur le mini site de Iello. Si l'aventure vous appelle et que vous n'êtes que deux, ne passez pas à côté de cette petite boite contenant un grand jeu !






Extensions



Colt express : Marshall & Prisonniers (Ludonaute)



Cette extension est vraiment une très grande réussite. Déjà, elle permet de monter le nombre de joueurs de 6 à 8 maximum. Et surtout elle change beaucoup le gameplay du jeu en le rendant asymétrique. Un joueur va incarner le shérif, avec ses cartes et objectifs bien spécifiques. Et si le Shérif réalise 4 de ses 5 objectifs, il est le seul à gagner la partie, les bandits n'ont même pas à compter leur butin.

Les joueurs remplacent leur carte shérif par une carte idée géniale, pouvant être utilisée pour s'échapper du wagon prison, ou bien pour copier l'action d'un autre joueur. C'est toujours aussi fluide, rigolo et beau sur une table. Indispensable si vous avez le jeu de base !


American RailRoads (Hans in Glück)




Extension uniquement disponible à Essen sur le site de l'éditeur, une extension avec de nouveaux plateaux individuels et de nouvelles règles. Aucune nouvelle de Filosofia, mais vu la carnage des prix pratiqués sur le marché français, cette belle extension devrait rester anecdotique pour la majorité des fans du jeu. Dommage.




Familial+



Les Pillards des Mers du Nord (PixieGames)


Faisant partie d'une trilogie de jeu de Vikings (avec Shipwright * un jeu de cartes * et Explorers * un jeu de tuiles *), ce jeu de pose d'ouvriers a tout pour plaire. Il est plutôt simple (à son tour on pose un ouvrier pour faire une action, puis on en reprend un autre pour faire une seconde action), rapide et surtout très beau. Le même illustrateur que pour les jeux de la gamme Valeria, des pièces en métal, de beaux éléments en bois montrent bien un excellent travail d'édition, reproduit sur la version française.

PixieGames est pour moi l'un des rares éditeur français à suivre en 2017 puisqu'il apporte, avec de telles localisations, une gamme de jeu bien trop délaissée.


Not Alone (Geek Attitude Game)


Carton de cette fin d'année, Not Alone est un jeu asymétrique où un joueur Alien va tenter d'absorber les autres joueurs, des explorateurs spatiaux perdus sur sa planète.

Jeu de simple, double, triple guessing, les règles sont d'une simplicité déconcertante. A leur tour, les spationautes vont choisir une carte lieu face cachée. Puis le joueur Alien place son jeton de créature sur un lieu où il pense que la majorité de ses adversaires vont se trouver. S'il en trouve un, il progresse sur une piste de victoire, l'avancée est automatique pour les joueurs humains. Le premier arrivé à la case de victoire emporte la partie. S'ajoute à cela de nombreuses cartes qui vont limiter le choix des explorateurs, et d'autres qui vont leur en donner de nouveaux.

Testé à Ludinord 2016,  j'attendais avec impatience la sortie de cette petite boite qui permet de jouer à 7, c'est assez rare pour le signaler. En rupture depuis Essen 2016, le jeu devrait être à nouveau disponible en février, au festival de Cannes.


Les Oracles de Delphes (H@ll Games/Pegasus Spiele/Matagot)



Dernier Stefan Feld, les Oracles de Delphes seront localisés en France en 2017 par Matagot. Feld atypique puisqu'il n'y a pas de piste de score, le jeu se rapproche presque d'un eurotrash.

Le but est de réaliser 12 travaux, tous identiques pour les joueurs. A son tour, on  réalise 3 actions correspondantes aux couleurs sur les faces des dés qu'on a sur son plateau de jeu. Naviguer, charger son bateau, faire des offrandes, livrer des statues, tuer des monstres mythologiques sont quelques unes des tâches qui nous incombent. Le jeu se veut logique, rapide et colle bien à son thème : on a même le droit à une attaque de Titans tous les tours.

Un Feld loin des multi scoring habituels, mais prenant et rafraichissant !




Expert


Lorenzo il Magnifico (Cranio / Atalia)



Disponible en 2017 et en français chez Atalia (enfin si j'ai bien compris), Lorenzo est un jeu de pose d'ouvrier là encore, tout ce qu'il y a de plus classique. La spécificité est que ces ouvriers sont liés à la valeur de dés, et auront donc, selon le tour, une puissance et une rentabilité très variable.

Bien sur, des cartes vont pouvoir monter artificiellement la valeur des dés, amener des bonus, produire d'avantage tout au long de la partie, en agrandissant son domaine. Quatre actions par tour, peu d'interactivité, on ne peut pas faire tout ce qu'on veut, un classique jeu de frustration, pour ceux qui aiment !


Roll for the Galaxy (Rio Grande / Gigamic)



Version dés du jeu de cartes Race for the Galaxy, Roll n'en est pas pour autant une version allégée. Reprenant les phases de jeu de son prédécesseur, Roll for the Galaxy reste un jeu hasardeux (remplaçant le hasard de la pioche par celle des dés) mais maitrisable.

Les joueurs agissent simultanément. Ils lancent leurs dés, les placent sur un petit plateau, puis choisissent l'action qu'ils veulent réaliser ce tour, le tout derrière un paravent. Puis, on révèle les actions de tous les joueurs, et si vous avez des dés dans une action choisit par d'autres joueurs, vous pourrez jouer cette phase. Comme Race, Roll se termine quand la réserve des points de victoire est vide, ou qu'un joueur a posé 12 tuiles. Plusieurs stratégies amènent à la victoire, commerce, développement, conquête et qui vont déterminer votre timing et vitesse de jeu. Pour moi, encore plus agréable que le jeu de cartes.


Great Western Trail (Eggert Spiele / Pegasus Spiele / Gigamic)



Enfin mon grand coup de 💓 de l'année avec Great Western Trail, qui sera traduit par Gigamic en 2017. J'en ai déjà expliqué une bonne partie des règles dans un précédent article. Vous jouez le rôle d'un grand fermier qui amène son troupeau de vaches à Kansas City. Pour cela vous visitez des bâtiments qui vont vous permettre d'agrandir votre cheptel, de le livrer de plus en plus loin, de construire de nouveaux bâtiments, etc.

Le jeu a un petit côté Caylus pour son système de bâtiments sur la route, un peu de deckbuilding pour les cartes vaches, un peu de RRR pour la gestion de la voie de chemin de fers. Chaque joueur va débloquer son plateau individuel tout au long de l'avancée du jeu, avec même des possibilités de spécialisations. Le jeu a une bonne rejouabilité grâce à ses bâtiments qui sont recto/verso, et à un certain hasard dans l'arrivée des Dangers/Ouvriers.

Merci à Gigamic d'étoffer encore le catalogue de jeu expert avec ce Great Western Trail !



Voilà pour mon Top de l'année 2016, demain j'essaie de vous écrire un article rapide sur les flops de l'année !

vendredi 9 décembre 2016

[TutoRègles] V-Commandos

V-Commandos est un jeu un peu particulier pour moi. C'est le premier projet kickstarter que j'ai soutenu, et il faisait parti de ceux qui en avait réellement besoin. Initié par Thibaud de la Touanne, le projet a duré deux ans entre son financement et sa livraison. Mais l'auteur n'a pas transigé et a gardé en tête l'objectif qu'il voulait : un jeu beau, rapide à mettre en place, accessible et basé sur de réelles opérations de la seconde guerre mondiale.



Dans le cœur de nombreux backers*,  V-Commandos est la version jeu de plateau de Commandos, un jeu vidéo sorti dans les années 90 et reprenant le même thème : l'infiltration par les alliés d'objectifs allemands.

vendredi 18 novembre 2016

[TutoRègles] Great Western Trail

Great Western Trail est le nouvel opus d’Alexander Pfister, un auteur qui en quelques années s'est forgé une belle réputation avec Oh my goods, Port Royal, Mombasa, Broom Service et Isle of Skies !!! Le jeu, sorti pour Essen chez Pegasus Spiele/Eggertspiele, s'est vite retrouvé en rupture. Une version française va voir le jour chez Gigamic, mais en l'attendant, voici un article pour vous faire entrer dans les bottes d'un éleveur de bétail !

Appelé TutoRègles, cette page n'a pas pour ambition de vous épargner la lecture des règles, mais de vous orienter en cas de doute, tout en vous indiquant la direction générale du jeu.



Les éléments du plateau de jeu

Et bin gamin, on a d'la route pour monter à Kansas City. Va falloir faire fissa si on veut pas qu'nos bêtes y restent en ch'min.

Pas de cubes en bois dans Great Western Trail, mais différentes tuiles à placer sur le plateau de jeu.

lundi 21 septembre 2015

Assaut sur l'Empire - Création d'une boite de rangement

Voici un article dans lequel je vais expliquer le cheminement pris pour fabriquer un rangement pour le contenu de la boite d'Imperial Assault, appelé aussi foam pour les anglophones.

Il existait de nombreux plans sur BoardGameGeek dans la rubrique Files. Mais aucun ne correspondait à l'utilisation de Campagne que je voulais en faire. Je suis donc parti sur mon propre rangement, et après quelques heures devant une feuille de papier, je suis arrivé à un plan sur 3 étages.

La base sert de rangement aux éléments de mise en place des scénarios : les tiles avec 2 compartiments horizontaux pour les tuiles les plus grandes, et un rangement vertical pour les tuiles les plus petites, de 2x2.

Enfin la partie droite regroupe toutes les cartes non utilisées dans la campagne, dans les deux formats.


mardi 11 août 2015

Assaut sur l'Empire - Utiliser des figurines Star Wars Mini ?

Assaut sur l'Empire ne souffre pour le peu que j'ai vu que d'un seul gros problème. Les cartes d'unités représentent un certain nombre de figurines du plateau de jeu, comme indiqué sur les cartes de références.

Par exemple cette carte de base de stormtrooper a un coût de recrutement de 2 points par figurine (la valeur à droite du 6 sur le coin en haut et à gauche de la carte) avec un maximum de 3 stormtroopers par Carte (les 3 barres indiqués sous ce même 6). Jusque là, pas de problème pour jouer 3 stormtroopers. Mais dès qu'on veut en jouer plus, il faut pouvoir différencier les figurines d'une carte de celles d'une autre carte.

Pour cela FFG a prévu dans la boite une solution qui est sans doute la pire possible : une planche d'autocollants à coller sur les socles de figurines... pas vraiment glamour comme idée. La solution idéale aurait été des sculptures du figurines différentes pour chaque carte, mais il semblerait que même la création de scratch serait trop coûteuse pour le leader mondial de l'ameritrash.